0

Fiction-interactive : site de jeux textuels en VF

ifiction devient Fiction-interactive

Fictions-interactives est en réalité la version 2.0 de la page perso ifictions. L’esthétique et l’ergonomie ont été repensées, l’idée étant de rassembler, comme dans les pays anglophones, la communauté la plus large possible de joueurs et de créateurs fictions interactives.

Mais c’est quoi la fiction interactive ? C’est une narration textuelle, digitale, interactive et ludique. Pour faire simple, il s’agit de transposer sur un écran d’ordinateur ou de smartphone l’expérience du livre-dont-vous-êtes-le-héros. Pour ce faire, on utilise un logiciel d’écriture interactive comme inform 7 ou Twine.

Ce genre a retrouvé un nouveau souffle, notamment dans la communauté des développeurs indépendants et des digital artists. Inform,Twine et les autres logiciels de ce genre sont très faciles à prendre en main et permettent de créer une oeuvre tout seul et sans moyen. La fiction interactive retrouve une légitimitéujourd’hui car elle redonne au créateur une liberté totale (ou presque) sur son projet.

Pourquoi aller sur Fiction-interactive ?

L’ambition de ce reboot de ifiction est de proposer le maximum de fictions interactives en langue française (des traductions, comme des créations). Il faut savoir que la majorité de ces oeuvres sont libre d’accès (i.e. gratuites). Si l’essentiel de la narration passe par du texte, ce jeux ne sont pas dépourvus d’illustrations, d’animations sonores et/ou visuelles.

Ensuite, pour ceux qui veulent se lancer dans la création de jeux textuels, le site propose une série de tutoriels (en français bien entendu). Pour l’instant, il s’agit surtout de tips concernant le langage inform. Gageons que seront également proposées des astuces pour Twine (elles ne sont disponibles qu’en anglais).

Enfin, si vous êtes quand même perdu dans votre projet, vous pouvez vous connecter au forum et demander de l’aide à des vétérans, qui pourront vous ramener sur la bonne ligne (de code).

Fiction-interactive needs you !

Aujourd’hui, l’essentiel des jeux textuels sont écrits en langue anglaise. C’est une logique de marché, comme pour le jeu vidéo, de manière générale. Publier un jeu en anglais, c’est la possibilité de toucher le public le plus large possible. C’est dommage, car ceux qui ne maîtrisent pas assez bien la langue de Shakespeare et Turing sont pénalisés. En outre, cela fait courir le risque, à mon sens, de standardiser le style et la forme de ce genre de créations. Le choix d’une langue n’est pas neutre et influe sur le ton, les inspirations, les codes culturels, etc.

Bref, l’initiative de vouloir élargir la communauté de fictions interactives (par et pour des francophones), me paraît on ne peut plus pertinent et louable. Je ne souhaite que du bonheur et du succès à l’équipe de fiction-interactive dans leur entreprise.

Et si, vous aussi, vous avez envie de rejoindre la famille des auteurs de jeux textuels, mais qu’il vous faut un petit coup de pouce pour vous lancer dans le grand bain, sachez que le sujet du concours 2018 vient de tomber. Vous avez jusqu’au 14 janvier pour envoyer votre projet. Pour plus de détails, cliquez sur le lien.

Bon scripting ! ^___^

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton
Scénariste, Romancier – roman, BD, jeunesse, jeux, jeux vidéos
Professeur de scénario et de storytelling interactif
Auteur de mauvais genres – Policier, Fantasy, Fantastique, Science Fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *