0

écrire chaque jour : motivation et planification 2/2

Résultat de recherche d'images pour "writing typewriter"

Planification : le deuxième mot magique

Dans le précédent article, je vous ai parlé de la motivation. Comment parvenir à revenir chaque jour devant votre écran et à taper sur le clavier.

La motivation n’est toutefois pas la seule clé pour trouver un rythme de travail agréable et constant. A priori, vous n’écrivez pas seulement pour le plaisir, vous tentez d’en vivre. Ce n’est pas tant le “principe de réalité”, mais le “principe capitaliste”. On vous paye ou on va vous payez pour écrire. Il vous faut alors faire face à ces contraintes économiques, éditoriales, contractuelles qui s’imposent à vous.

Cette fois, je voudrais donc vous raconter, d’après mon vécu d’auteur, ce que je fais et que vous pourriez faire également pour organiser votre temps de travail.

Planification : concilier temps présent et futur

Comment allez-vous concilier votre écriture journalière avec les échéances, les rendez-vous/déplacements obligatoires? Pas de mystère : la planification. Vous allez organiser votre temps de travail en fonction des délais, des impératifs.

  • Prendre en compte les échéances officielles, les dates fixes. Commencez par marquer sur votre agenda, en gros (au rouge, au stabylo), les dates clés. Celles que vous ne pourrez négocier. Un gros contrat, un rdv professionnel, un salon…
  • Rétroplanning. Pour construire un planning réalisable, vous devez commencer… par la fin : l’échéance, que vous avez noté sur votre agenda. Vous devez rendre un script de 20 pages dans deux mois? De combien de jours/heures, vous avez besoin pour écrire ce document? Ensuite, vous ajustez en fonction de vos autres obligations et échéances. L’ensemble est faisable? Si ce n’est pas le cas, voyez si vous pouvez décaler certaines échéances : celles personnelles et/ou plus négociables. Par exemple, je me suis fixé comme objectif de publier mon épisode de Wattpad chaque vendredi. Sauf, que ce vendredi, je dois terminer le script que je dois rendre au studio de jeu qui me l’a commandé. Pour cette fois, je peux reporter mon chapitre Wattpad pour le week-end ou le début de la semaine suivante
  • Décomposer votre travail en différentes étapes plus courtes. Escalader la montagne semble toujours impossible. Découpez votre travail en tâches intermédiaires, qui correspondent à des étapes de travail. Par exemple, je divise mon travail d’écriture BD en 6 étapes successives, que je peux étaler sur 6 jours par exemple
  • Définir la(les) tâche(s) de la semaine, du mois. Maintenant que vous avez défini votre planning, vos dates clés de rendus et les différentes étapes à accomplir pour atteindre votre objectif, vous pouvez les répartir sur votre semaine, votre mois. Pour ma part, je concentre l’essentiel de ma To-Do-List hebdomadaire sur les 5 jours standard. Le reste, je le garde pour la famille, rattraper les tâches importantes non finalisées, les salons…
  • Définir la(les) tâche(s) du jour. Votre planning hebdomadaire et/ou mensuel défini, vous pouvez aller plus loin et détailler tout ce que vous devez accomplir dans la journée. Vos objectifs d’écriture, et les autres tâches : mailings, calls, corvées administratives,  . Personnellement, j’utilise un agenda journalier : Un jour = Une page. Ce qui me permet de lister les taches que je me suis fixées tel jour. D’autres font ça sur une API ou une App, chacun son support préféré. En général,
  • Intégrer les tâches non créatives dans votre planning. Vous n’êtes pas qu’un pur esprit créatif. A moins de dégager une marge importante, vous travaillez vraiment seul : à vous de vous occuper des tâches “ingrates” : suivi de correspondance, suivi commercial, comptabilité, Urssaf, Impôts, déplacement/transports… Et les obligations familiales : courses, repas, transport, suivi scolaire… N’oubliez pas de tout noter sur planning journalier. Pensez à minuter ces tâches. Tout cela, en plus de vos phases créatives tiennent-il dans une seule journée? Pour ma part, compte tenu de mes activités multiples, je me bloque 2 ou 3 heures seulement pour ce que j’appelle l’écriture créative pure (qui demande une concentration forte) et je consacre le reste de ma journée à des tâches moins créatives :
  • S’autoriser de changer votre To-Do-List le jour J. Vous n’êtes jamais à l’abri d’un imprévu, d’un erreur d’estimation, d’un retard, d’un changement de discours de votre client. Autorisez-vous à repenser votre planning et votre To-Do-List journalière, le jour même s’il le faut. Croyez-moi, ça arrive plus souvent qu’on ne le souhaite. C’est pour cela aussi que je me garde une marge de sécurité : les week-ends notamment.
  • Biffer les tâches accomplir/reporter celles en cours. Pensez, le soir ou le lendemain, de rayer les tâches accomplies. C’est un grand moment de satisfaction, cela renforce votre motivation. Vous voilà prêt à vous y remettre demain. Et n’oubliez pas de reporter celles que vous n’avez pas terminées. Avez-vous de la place le lendemain? Le jour d’après? Le week-end? N’hésitez pas à revoir votre planning hebdomadaire si nécessaire.
  • Garder le cap. Votre planning n’a rien véritablement d’un commandement, la table de la loi. Ce n’est qu’un guide, pour vous aider à avancer pas-à-pas sur votre chemin de créateur. N’oubliez pas, au final, l’important, c’est l’objectif, le sommet que vous vous êtes promis d’escalader : votre projet, sa présentation devant un public de professionnels, le premier jet, sa version bêta, sa date de sortie. C’est ça, votre but, votre pôle Nord…

J’espère que mes remarques vous aideront vous aussi, à garder le cap. Bonne chance pour votre(vos) projet(s) !!

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Scénariste, Romancier - roman, BD, jeunesse, jeux, jeux vidéos Professeur de scénario et de storytelling interactif Auteur de mauvais genres - Policier, Fantasy, Fantastique, Science Fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.