0

Germinal épisode 6 : “Marx Attacks !”

Résultat de recherche d'images pour "marx attacks"

Germinal chapitre 6 : Marx Attacks !

Quel est donc le rapport entre Marx et Germinal de Zola, dites-vous ? Hé bien, c’est tout l’enjeu de mon projet d’écriture : détourner les classiques du roman français à la sauce pulp, mauvais genre : horreur, fantastique, science-fiction. Projet qui s’inscrit dans ma résidence d’écriture : Pulp Littérature Remix, soutenu par la Région Île-de-France, en partenariat avec le labo de l’édition.

Bref, la saison 2 de mon projet Pulp Littérature Remix se poursuit avec la publication du chapitre 6 sur la plateforme Wattpad.  Dans cette deuxième saison  il est question de propulser le récit de Zola dans l’espace. Je vous rappelle le contexte, pour ceux qui, avant de cliquer sur un lien, aimerait savoir de quoi il en retourne :

“Rétrogradé au rang d’ouvrier et expédié sur le site de Montsou VI, satellite de la planète Germinal, Étienne, ancien mécano de Cargo Sidéral réalise qu’on l’a expédié en enfer. Sur Montsou VI, l’air est sec et irrespirable, rien ne pousse et il n’y a rien à faire là-bas. Rien à part creuser le sous-sol pour en extraire le carbonium 314 : le diamant noir. Étienne comprend qu’on l’a condamné à rejoindre la cohorte des damnés de l’espace. Ceux qui ont perdu le droit de vivre parmi les Hommes, à la surface. Ceux qui ont tout sacrifié sans rien obtenir en retour. Ceux qu’on envoie affronter les ténèbres et la mort afin d’enrichir Les compagnies du Grand Capital… Étienne va-t-il mourir à plusieurs kilomètres sous terre ? Ou va-t-il trouver un moyen de s’enfuir de ce maudit caillou ?”

Les Aliens venus de Marx : contre l’aliénation par le travail !

H.G. Wells l’avait prédit avant moi, la menace vient bien de la planète rouge (i.e. La Guerre des Mondes). Non pas l’astre martien de notre système solaire, mais la planète Marx, d’une lointaine galaxie, il y a fort longtemps…

Pour autant les petits bonhommes rouges venus de Marx ne sont pas animés de mauvaises intentions. Ils ne veulent pas détruire les Hommes, ils ne brûlent pas d’envahir la galaxie, ni même de coloniser l’espèce humaine (façon body snatchers). Non non. Mes extraterrestres à moi sont de pacifiques aliens, comme Superman. Ils veulent le bien de l’humanité. Ils veulent libérer l’Homme du joug social. Ils souhaitent que l’homme puisse vivre, libre et heureux, dans une société juste, égalitariste, inscrite dans la croissance durable.

Vous l’aurez compris, la menace dans mon récit vise les nantis, les bourgeois, les suppôts du Grand Capital. Je n’ai pas occulté le message politique de Germinal, je l’ai juste propulsé vers l’infini et l’au-delà, façon Star Trek et ses nombreuses parodies. Non pas que les règles du roman naturalistes soient incompatibles avec celles du roman SF. C’est surtout que mon projet assume son ton décalé et absurde.

Pous zapper directement au chapitre 6, c’est par ici.

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Scénariste, Romancier - roman, BD, jeunesse, jeux, jeux vidéos Professeur de scénario et de storytelling interactif Auteur de mauvais genres - Policier, Fantasy, Fantastique, Science Fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.