0

Comment choisir un jeu video ?

En cette période de fin d’année, propice au remplissage de la hutte de Papa Noël, je me retrouve à être sollicité pour (dé)conseiller tel ou tel jeu à mes amis ou mes connaissances, qui, de leur propres aveux, manquent de repère voire n’y comprennent rien.

Pourtant, ce n’est finalement pas si compliqué.
Pour cela, il vous faut simplement examiner le boîtier. Non seulement la couverture est assez révélatrice, mais vous verrez l’étiquette PEGI (pour Pan European Game Information).
Elle vous donne d’emblée l’âge minimal auquel conseillé pour jouer à ce jeu :

 PEGI 3 ans

Dans ce cas, ce jeu est considéré comme tout public. Il ne comporte ni scène de violence ni de sons ou de scène effrayantes.
En théorie, car rares sont les jeux qui obtiennent ce Saint Graal, comme ce jeu Lego :

Lego Star Wars. PEGI3

Ce qui se comprend car à 3 ans, l’enfant est encore tout petit et plein apprentissage.
Si votre enfant n’a que 3 ans, je vous conseille toutefois de vous tourner vers des jeux ludo-éducatifs… Plutôt que de lui acheter FIFA15, Rugby15, Gran Turismo6 et tous ces jeux de sports qui obtiennent la certification PEGI3… Je ne vois pas en quoi en ces jeux de vitesse donnent des repères solides à des enfants qui entrent tout juste à l’école, en maternelle…

 PEGI 7 ans

Les jeux à destination des enfants se retrouvent essentiellement dans cette catégorie.

La violence qui y est montrée reste irréaliste, burlesque, pas plus impressionnante que celle des dessins animés qui passent le samedi matin à  la télévision.
Par exemple les séries Rayman, Pokemon, Skylander, ou les autres jeux de la licence Lego.

 

 PEGI 12 ans

Les jeux PEGI12 s’adressent aux adolescents (les collégiens). Ils sont les dignes descendants des jeux d’arcade : jeux de Kung Fu, de course-poursuite

Je pense à des jeux comme Naruto Shippuden, One Piece, Dragon Ball Z, Need for Speed, The Sims,

La violence y est plus présente, mais reste stylisée ou mineure.
Ou le langage est y plus relâché, aussi fleuri qu’au collège. 🙂
Ou on y trouve des allusions à la sexualité (comme chez la licence The Sims, qui propose de mettre en scène des situations de drague).
Ou on y voit des personnages jouer à des jeux d’argent.

 

 PEGI 16 ans

Les jeux PEGI16 s’adressent aux “jeunes adultes”, comme disent les Anglais. En clair, les lycéens.

On y retrouvera des jeux de Super Héros comme Batman Arkham City, The Amazing Spiderman. Des jeux de rôle de Fantasy : The Elder Scrolls : Skyrim, Diablo… des jeux d’action comme Devil May Cry ou Soul Calibur

La violence y est systématique et assez réaliste, sans être explicite (sang, décapitation, démembrement) ni gratuite (pas de victimes innocentes).
Ou les scènes de sexe restent de l’ordre de  l’érotisme : pas d’organe génital ni deux corps nus en plein rapport sexuel.
Ou le langage y est cru ou blasphématoire.
Ou le jeu met en scène des gangsters.
Ou le jeu valorise la consommation d’alcool ou de tabac.
Ou le jeu montre des personnages consommer des drogues.

A peu de choses près, cette catégorie rejoint le degré de réalisme de la certaines des séries US que nos enfants qui sont au lycée consomment à la Télé (NCIS, Experts).  🙂

 

 PEGI 18 ans

Les jeux PEGI18 sont, quant à eux, réservés aux adultes. La représentation de notre monde est très réaliste, sans barrière ni censure.
Des jeux qui propose d’incarner des gangsters brutaux (GTA) , des assassins professionnels (Assasin’s Creed Unity), des nettoyeurs de zombie (Resident Evil), des commandos (Call of Duty Black Op).

La violence est montrée sans tabou (sang qui gicle, membres ou têtes coupés, victimes innocentes).

Ou les scènes de sexe sont explicites et relèvent plus de la pornographie (organes sexuels visibles, scènes de viol).
Ou le jeu valorise la consommation de drogues.
Ou le jeu montre des actions de discriminations (ethniques ou religieuses) qui peuvent être mal interprétées.

Bref, ces jeux nous proposent de se glisser dans la peau de tueurs à sang froid ou de brutes psychopathes…  😉

Pour finir sur ce sujet et notamment sur les jeux les plus polémiques, les PEGI16 & PEGI18… les GTA ou les Call of Duty…

Les PEGI16 ne pas destinés à un public de collégiens ni même à des lycéens dépourvus de repères stables, déscolarisés ou confrontés à de sérieuses difficultés d’intégration scolaire.

Et pour les PEGI18, ces jeux sont déconseillés aux mineurs et de manière générale à tout individu incapable de faire la distinction entre réalité et fantasme, entre bien et mal, légal et illégal.

 

Bien entendu, il n’est en rien dommageable de jouer à un jeu réservé à une catégorie d’âge inférieure à la sienne. 😉

Il faut avant tout garder à l’esprit que ces catégories PEGI servent de guide, d’âge conseillé minimal pour profiter de l’expérience de jeu, au même titre que tout programme de jeunesse ou de fiction à la TV reçoit un mention de la part du CSA (mention qui est bien plus indulgente que la norme PEGI).

Au final, il suffit, aux parents, de bien regarder l’étiquette PEGI pour choisir tel ou tel jeu pour Noël.

Je reviendrai dans un prochain article sur la signification des pictogrammes qui sont associés à l’étiquette PEGI, et que l’on trouve à l’arrière de la jaquette d’un jeu.

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Story Designer Story Teller Narrative Designer Auteur de mauvais genres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.