0

Turbointeractive.fr la plateforme française de BD turbomédias

Résultat de recherche d'images pour "turbointeractive.fr"

Turbointeractive.fr, c’est quoi ?

Comment ?! Vous ne connaissez pas encore Turbointeractive.fr, le portail 100% français des turbomédias, ces BD digitales où l’on doit cliquer pour avancer d’une case à l’autre ?… Mais plutôt que de vous faire un cours sur le turbomédia et sa plateforme dédiée, j’ai demandé à Batraf, son webmaster de nous présenter son site et son travail…

Turbointeractive.fr : qui êtes-vous ?

  • Bonjour Batraf, peux-tu te présenter en quelques mots : qui es-tu ? Que fais-tu (pour turbointeractive et en dehors) ?

Bonjour… Qui suis-je ? une bonne question, pour faire simple, je suis le machiniste, l’homme de l’ombre, d’où la partie de mon pseudo «Bat », venant de Batman (merci Malec).

Pour turbointeractive, je suis le webmaster, développeur, programmeur, je suis principalement chargé de la partie technique. Je m’occupe aussi de répondre aux mails que reçoit Turbointeractive.fr et à la publication sur les réseaux sociaux. En extérieur, je suis technicien dans le domaine de l’informatique, je suis en charge de la mise en place, paramétrages et maintenance de systèmes d’information. Mais, je ne peux pas en dire plus 😉 , il faut préserver sa double identité .

  • Peux-tu présenter les autres membres de votre équipe ?

Dans l’équipe, nous avons :

  • Balak, qui est le créateur du tubomedia et le big boss de turbointeractive. Je pense que coté présentation, il n’est plus à présenter : Last Man, Les KASSOS, derrière tout ça, c’est lui.
  • Malec, qui est le co-fondateur de turbointeractive, et storyboarder. C’est un ami précieux, mon pote de brownies (il comprendra la référence), et celui qui m’a fait entrer dans le monde du turbomédia. Je ne ferais pas cette interview s’il n’était pas là. Lui aussi n’est plus à présenter.
  • Fred, notre responsable administratif, c’est également un ami et un ami d’enfance de Malec. C’est lui qui est illustré avec la « pelle » sur les slides de notre page Facebook.

 

  • Turbointeractive.fr est un site de passionnés. Vous êtes bénévoles ou vous arrivez à percevoir une rémunération (don, tipee, autre), à financer le site (contrairement à webcomics.fr) ?

Oui, un site de passionnés, et toujours à la recherche de nouveaux. On peut le comparer à un espace communautaire. Pour maintenir le site en vie, on a mis en place un système de don via Paypal, et pour l’instant, ça permet de payer les frais d’hébergeur, ce qui est déjà bien.
J’en profite pour dire merci à « Philippe Defosse » qui nous soutient tous les mois depuis un bon moment. Mais le système de don à aussi 2 autres objectifs :

  1. Organiser des événements, ce que j’appelle des Turbo-RDV
  2. Payer les auteurs

Pour l’instant, les dons sont juste suffisant pour le site, donc pour répondre à la question, je suis bénévole mais comme c’est une passion, ça ne me dérange pas. Et puis voir un turbomédia prendre vie et ensuite voir que l’auteur et les lecteurs l’apprécient, ça n’a pas de prix.

Un site, pour quoi faire ?

  • Peux-tu ensuite expliquer quelle est la mission de Turbointeractive.fr ? Quel service la plateforme propose concrètement aux utilisateurs ?

Turbointeractive.fr a pour mission principale de promouvoir le média et ses possibilités.
Pour cela, on est parti sur 2 axes :

  1. Mettre en place un espace ouvert où sont centralisés les turbomédia (une sorte de youtube), permettant un accès au média simplifié sans prise de tête : le site web Turbointeractive.fr
  2. Créer un espace d’entraide où les auteurs de turbomédia peuvent discuter de leurs idées et où je peux les aider techniquement, groupe de discussion sur Slack, mails, Skype,…

Le premier point est principalement dédié aux utilisateurs. On part de l’idée qu’un lecteur qui veut lire un turbomédia ne doit pas perdre son temps à explorer l’internet pour trouver ce qu’il veut. Pour cela, il va sur Turbointeractive.fr et trouve ce qu’il cherche.

En plus, on a mis un système de « suggestion de contenu », permettant à des auteurs peu connus de se faire connaître grâce à une recherche sur le turbomédia d’un auteur connu.
Auteurs et lecteurs y trouveraient son compte.

Malheureusement, entre ce que l’on veut et ce que l’on a, il y a toujours un gouffre. Donc, pour s’approcher le plus possible de ça, on essaie de voir avec les différents blogs, groupes d’auteurs, … si on peut publier sur notre site leurs créations.

  • En quoi Turbointeractive.fr se distingue d’une plateforme gratuite comme celle des Auteurs Numériques ou de Webcomics.fr (qui reste en sursis depuis 2012, faut d’argent) ?

On diffère des autres plateformes non pas par l’aspect « accès au média » qui est gratuit sur tous, mais par le coté publication.  Pour être publié chez nous, vous avez le choix :

  • •La publication directe : vous avez un turbomédia prêt à être diffusé. Vous nous l’envoyez par mail et on le publie.
  • La publication indirecte : vous avec les dessins et on vous aide à créer votre turbomédia.
  • Aide à la création. Comme le site est ouvert à tous les « moteurs turbomédia » (lemonslide de Goliver, Google Slide, …), nous avons que très peu de contraintes pour la publication directe. De plus, avec le programme d’entraide à la création de turbomédia, que j’ai mis en place, il suffit de prendre contact avec nous par l’intermédiaire du formulaire de contact du site. L’objectif est d’éviter le côté « prise de tête » de la partie technique et que l’auteur obtienne un résultat le plus proche de ce qu’il veut.

Simple comme bonjour, non ?

  • Turbointeractive.fr est une plateforme de diffusion de BD digitale, de type turbomédia. Peux-tu expliquer ce qu’est le turbomédia (par rapport à la BD papier, au webtoon coréen,…) ?

Le turbomédia dans sa définition la plus simple est une BD adaptée / conçue pour le support numérique. Donc, en partant de cela le webtoon est également du turbomédia. Mais si je devais séparer les 2 :

  •  Le webtoon utilise le scrolling vertical (lecture en format portrait) et lisible « que » sur plateforme mobile
  •  Le turbomédia utilise le format paysage et utilise le système de clic pour faire avancer / reculer dans la narration. On peut également ajouter de l’interactivité (sons, choix, animation, …)
    (N.B. le « que » dans le webtoon est un avis personnel, je trouve juste la lecture en scrolling très pénible sur écran d’ordinateur)

Ça c’était pour les différences techniques. Pour les différences en terme de techniques narratives (ou grammaires narratives), comme le webtoon et la BD papier sont statiques, ils partagent la même grammaire (bulles, agencement des cadres, … )
Contrairement au turbomédia qui peut utiliser les codes du jeux-vidéo, de l’animation et de la BD papier. C’est donc un média assez ouvert où l’auteur peut laisser libre court à son imagination.

Revenons, à Balak, l’inventeur du turbomédia

  • Sur Turbointeractive.fr, On trouve de jeunes auteurs émergents, mais également des auteurs confirmés comme Balak. Vous vous connaissez depuis quand ?

Balak, je le connais depuis que Malec m’a invité et me l’a présenté au FIBD d’Angoulême de 2014.
On a commencé à travailler ensemble au moment où turbointeractive a été créé en 2015.
Pour ce qui est de Malec, je le connais depuis 2013, suite à un concours d’adaptation de turbomédia Flash sur plateforme mobile. Depuis, on est ami.

Ensuite, dans le cadre d’un bonus numérique / turbomédia pour le Grand Méchant Renard aux éditions Delcourt, j’ai connu Benjamin RENNER, on va sûrement retravailler ensemble prochainement.

Plus tard, fin 2015, j’ai monté mon propre site WEB et créé le « programme d’entraide à la création de turbomédia ». Ça a duré 2 mois et c’est devenu Turbointeractive.org puis Turbointeractive.fr. Grâce à cette initiative, j’ai aidé « ClemKle » sur son turbomédia « I’VE BEEN WATCHING YOU » puis sur ses créations suivantes. Ensuite ça a été le tour de « Forky » sur sa série « Paris Pixel », puis « Vidu » pour sa série « La pêche et la mangue » et « l’immeuble ».

Au fur et à mesure, nous avons aidé pleins de jeunes auteurs comme « Antoine Z » et « Alemanoz ». Et nous espérons ne pas nous arrêter là.

  • Toujours à propos de Balak, ton site propose justement des turbomédias de Lastman et des Kassos. Comment avez-vous obtenu le droit de diffuser gratuitement des oeuvres sous contrat (respectivement Casterman et Canal+), à quelles conditions ?

Pour les œuvres sous contrat, nous avons juste eu à demander un droit de diffusion aux ayants droits. Comme ce sont des projets sur lesquels nous avions travaillé, ça n’a pas été trop dur à obtenir. De plus pour l’occasion, nous en avons profité pour les passer en HD et mieux les optimiser.

Pour les KASSOS, les conditions étaient de bien citer toutes les personnes qui avaient créé la WEB série, les ayants droits et mettre leurs logos sur les vignettes de présentation sur le site.

Turbointeractive.fr a gagné le challenge digital 2017

Résultat de recherche d'images pour "turbointeractive.fr"

  • Félicitations ! C’est la série l’Immeuble, qui a remporté le challenge digital du festival BD d’Angoulême ! Peux-tu pitcher le concept, l’histoire de cette BD interactive ?

Merci. On (Moi et Vidu) a voulu prendre le terme « Challenge digital » au pied de la lettre. Il faut innover et trouver de nouvelles mécaniques de lecture, tout en s’amusant. C’est parti de ça.
Le concept ou le pari, au choix, était de mélanger au sein d’un même turbomédia « X » histoires tout en gardant une lecture conviviale. X histoires car au départ rien n’était défini.

Donc pour le créer, on a commencé par fabriquer le système de navigation et l’interface de l’immeuble puis les histoires. « Vidu » a eu une imagination débordante pour toutes les inventer .
Ça a été marrant, fun mais également fatiguant. On a commencé en septembre 2016 pour le rendre fin décembre, pour la clôture des inscriptions.

  • Sur l’Immeuble, tu es crédité comme développeur. Tu as seulement apporté une aide technique à Vidu (l’auteur)? Ou tu as également aidé à la conception de l’expérience (idées, architecture narrative), ce qui fait de toi un auteur aussi ?

En fait, j’avoue, je suis un peu co-auteur de ce turbomédia.

J’ajoute toujours un petit quelque chose, que je soumets à l’auteur, quand un turbomédia passe entre mes mains et celui-ci ne déroge pas à la règle. D’autant que celui-ci est un travail en binôme de bout en bout (sauf pour le dessin ).

Malgré ça, je préfère garder mon rôle d’homme de l’ombre / développeur. Du moment que ça plaît au lecteur et à l’auteur, c’est le principal.

 

Je remercie encore Batraf pour tous ces éclairages et je vous invite fortement à visiter son site : tubointeractive.fr

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Scénariste, Romancier - roman, BD, jeunesse, jeux, jeux vidéos Professeur de scénario et de storytelling interactif Auteur de mauvais genres - Policier, Fantasy, Fantastique, Science Fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *