0

Les mythes sur l’éditeur par David Meulemans

Pour clôturer l’année 2019 en beauté, le webzine ActuaLitté nous a livré un ravissant dossier concernant le métier d’éditeur. Il s’agit d’une série d’articles, rédigé par David Meulemans (fondateur et directeur éditorial de Les Forges de Vulcain), à propos des mythes entourant le métier d’éditeur.

David Meulemans en plein travail d’éditeur…

Avant d’entrer dans le détail de l’argumentation de David Meulemans, je vous rappelle qu’ActuaLitté n’est pas à son coup d’essai. En effet, le webzine de toutes les littératures a déjà ouvert le bal à la rentrée en ouvrant ses colonnes à un autre acteur du “métier”. Un autre David (prénom fabuleux et mythique). David Camus nous a déjà expliqué les réalités de son métier : celui d’agent littéraire.

Courant décembre, c’est au tour d’un éditeur de nous raconter plus en détails les coulisses de son métier… d’édition. Mais c’est quoi l’édition, au juste ?… D’après le dictionnaire Larousse : il s’agit de la “reproduction, publication et diffusion commerciale de tout ouvrage imprimé, de toute espèce d’œuvre artistique“.

David Meulemans veut nous expliquer combien le métier d’éditeur est méconnu. Tellement il est envahi, parasité par des préjugés. En 7 articles, il bat en brèche ces a priori. Il déconstruit ces mythes, ces images erronées. Il veut nous rappeler que les éditeurs sont d’abord des Hommes. Certains bons, d’autre moins. Certains vaillants, d’autre faillibles. Bref, que les éditeurs sont pluriel et qu’ils ne font pas partie d’une invisible et indivisible “camorra littéraire”. A l’image du mystérieux Opus Dei qui terrorise la narration du roman Da Vinci Code

Pour autant, le patron des Forges de Vulcain, s’y connaît bien en mythes. Ce n’est pas pour rien que sa maison porte un nom légendaire. Il reconnaît donc que les mythes inspirent. Ils ont belle apparence. Ils nourrissent la réputation d’un éditeur. En bien comme en mal. Bref, ces mythes ont la vie dure, car ils consolident l’image, idéale, d’un éditeur. Tour à tour Pygmalion, Dédale, Midas, Ulysse ou Minotaure, Icare…
Bref, il n’est pas si simple de vouloir se débarrasser de tous les mythes qui colorent le travail d’édition. Car cela fait aussi partie du métier, de s’entourer de mythes, de récits, d’images…

En ce début d’année, je vous laisse désormais en bonne compagnie, histoire de vous faire votre propre opinion sur le métier d’éditeur. Savourez avec plaisir la déconstruction et la reconstruction des mythes de l’édition.

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Story Designer Story Teller Narrative Designer Auteur de mauvais genres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.