0

I Love Transmedia: retour sur expérience

Je suis allé le premier week-end d’Octobre à l’exposition I Love Transmedia. Organisée par en tandem avec le lab Transmedia Immersive University, elle se tenait à la Gaîté Lyrique à Paris.

Pendant 3 trois jours, le public a pu

Assister à des conférences.

Comme la Keynote sur l’expérience utilisateur présentée par Nicolas Esposito de l’Ecole Gobelins.

 

 

 

 

 

 

Participer à une performance lors de  l’événement La Nuit Blanche.

 

 

Ou rencontrer les étudiants qui exposaient leurs projet transmedia.

Projets qu’ils avaient pu développer grâce au soutien du lab Transmedia Immersive University  qui les avaient accueillis en son sein depuis le mois de janvier.

 

 

 

Pour ma part, c’est surtout ça que j’ai fait. Je suis allé papoter avec les étudiants, des futurs concepteurs de narration interactive et transmédiatique. Je ne vous les citerai pas tous, il y en a tellement. Je vais donc avoir l’injuste et impartiale tâche de vous en présenter quelques uns, qui m’ont parlé, à moi, scénariste, auteur de BD, créateur d’univers mythologiques et légendaires.

J’en ai choisi 3, histoire de ne pas trop vous ennuyer. Je sais à quel point l’attention sur le net est volatile… ;))

 

Tout d’abord, il y a Li-66.

Je n’ai pu que sympathiser avec des étudiants qui ont imaginé un dispositif qui permet à l’utilisateur de se fabriquer une Bande Dessinée unique et customisée.

Vous réalisez certaines planches de BD en accomplissant des petits jeux sur l’App dédiée.

Des auteurs de transmedia qui font de la BD, forcément, ça m’intéresse. 🙂

 

 

De la même manière, un autre groupe d’étudiant a imaginé comment permettre à un enfant (ou à un adulte resté enfant dans l’âme ^___^) d’illustrer son propre conte de fées personnalisé.

Pour cela, il ne vous suffit que de feuilles de papier et de crayons de couleurs.

Leur projet s’appelle Fairytell Me (c’est classe comme titre, non?).

 

 

 

Enfin, je terminerais par un projet qui conjugue jeu (narration interactive) et dessin animé (narration linéaire).

Les créateurs de Cosmotouristes nous proposent, en plus d’en apprendre plus sur le patrimoine de l’humanité via des épisodes en 3D, de participer à  l’histoire en jouant autour d’un bon vieux plateau de jeu.

C’est fun et familial. Quand on est parent, c’est un petit plus non négligeable pour s’intéresser à ce projet qui de divertissement ludo-éducatif.

 

Voilà pour un rapide tour d’horizon de ces 13 projets étudiants, tous passionnants. Pardon pour les 8 autres que je n’ai pas présentés. J’essaierai de le faire à une autre occasion.

Je précise que tous ces projets (les 11) sont encore des projets. Ils cherchent tous des partenaires (financiers et/ou techniques) pour aller jusqu’au bout de leurs rêves.

En conclusion, je ne peux que vous inciter à aller fureter du côté de ces projets et visions estudiantines du storytelling à l’heure des médias sociaux et vidéo-ludiques.

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Story Designer Story Teller Narrative Designer Auteur de mauvais genres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.