0

BD art invisible

L'Art invisble de S. McCloud

L’Art invisble de S. McCloud

La BD, l’art invisible

Scott McCloud, auteur de la BD Le Sculpteur, sortie récemment dans nos librairies, s’était déjà fait connaître dans le monde en général et en France en particulier, par la publication de son ouvrage L’art invisible” (Understanding Comics).

Dans l’Art invisible, Scott McCloud, présente sous forme BD (en cases, en pages et via des images et des récitatifs ou des dialogues) ce qu’est la BD.

Non seulement la méthode est originale (construire une théorie de la BD sous forme de BD), mais le contenu également. Sa réflexion sur la puissance et l’originalité de l’art séquentiel (la BD, selon Will Eisner, un autre auteur, célèbre aux US) est très intéressante.
Pour Scott McCloud, la BD est l’art de l’invisible : l’ellipse. La BD demande au lecteur d’imaginer ce qui ce passe entre deux cases. C’est cet espace vide : la “gouttière” qui, raconte beaucoup de choses. L’écoulement du temps, un lien logique entre les 2 cases (de moment à moment, d’action à action, de sujet à sujet, de scène à scène, de point de vue à point de vue,…). Par exemple, dans ce cas de figure, Scott McCloud nous explique comment le lecteur nous explique comment nous, lecteur, imaginons l’image manquante qui lit ces 2 cases : le coup de hache qui s’abat sur la victime…

Résultat de recherche d'images pour "ellipse mccloud"

Convaincu ? Je vous invite sincèrement à lire ce livre, intelligent, original dans son approche et si agréable à lire…

La BD est liée à son support, la technologie

Dans cette captation d’une conférence TED, McCloud vous explique en live pourquoi il en est venu à créer des comics et ce que le medium BD est capable de susciter chez le lecteur.

En outre, il aborde également ce que le web et le numérique apportent à la BD et comment ils la font se réinventer.
Car toute oeuvre n’est pas seulement l’enfant de son créateur, mais s’adaptent aux usages (des auteurs et lecteurs) et du medium : le support sur lequel l’oeuvre va se fixer…

Une raison de plus, valable même pour ceux qui auraient lu l’Art Invisible, d’écouter McCloud :

N.B. C’est en anglais, il parle vite en plus, mais vous pouvez mettre les sous-titres.

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Story Designer Story Teller Narrative Designer Auteur de mauvais genres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.