0

Les 5 règles du nouveau monde du travail

CC By Victor Lima

CC By Victor Lima – hosted on Flickr

Les Nouvelles Technologies bouleversent la chaîne du travail plus qu’on ne le dit.

  • Des emplois humains disparaissent au profit de systèmes automatisés (outils qui décuplent la productivité d’un employé, remplacement de forces vives par un robot)
  • En réduisant drastiquement le coût d’entrée de certaines activités autrefois fermées (achat du matériel et apprentissage de l’outil de plus en plus facile: photographie, vidéo, musique, etc.), elles les dévalorisent et tirent les prix à la baisse (sans compter la possibilité aujourd’hui de sous-traiter à l’international via le web)
  • Elles modifient également en profondeur notre rapport au travail ainsi que notre relation avec l’entreprise/l’employeur.

C’est ce dernier point qui fait l’objet d’un article d’Elisa Braun dans le webzine RSLN (Regards Sur Le Numérique).
Lui-même, reprenant à son compte le billet de Ross Perlin : “These are the New Rules of Work” (Fastcompany.com).

Abonné à RSLN, je tombe régulièrement sur des petites perles comme ça, qui ne parlent pas seulement du caractère révolutionnaire ou disruptif de telle ou telle innovation, mais réfléchissent sur les conséquences sociales et humaines de la technologie et du progrès.

En voilà un très bon exemple. Les Nouvelles Technologies facilitent tellement l’accès aux données, aux personnes et aux outils, elles participent au brouillage des sphères privées, publiques et sociales.
Voici donc, en résumé, les 5 nouvelles caractéristiques du travail d’aujourd’hui et surtout de demain:

  1. Où que vous soyez, vous travaillez.
    Tandis qu’auparavant, le travail, restait cantonné au seul périmètre de votre entreprise ou établissement. Dès que vous en franchissiez la porte, votre étiez libéré de vos obligations contractuelles.
  2. Vous pouvez travaillez sept jours sur sept, 24H sur 24.
    Avec les smartphones, ordinateurs portables, iPad et internet, vous êtes joignables à tout moment. Ce qui n’était pas le cas hier, où le week-end et les jours de congés étaient de véritables jours chômés.
  3. Vous passez de poste en poste, de projet en projet.
    Fini le CDI à vie et le plan de carrière tout tracé. Maintenant, place à la flexibilité, l’adaptabilité, pour ne pas dire la précarité pour certains.
  4. Vous ne pouvez plus séparer vie privée et vie professionnelle.
    Impossible aujourd’hui de mener une vie privée déconnectée de votre travail. Votre vie privée est également pensée en fonction du travail (confondre congés et voyages professionnels). Sans parler des ménages qui monétisent leur temps de repos avec des jobs complémentaires (télétravail, blog et vente sur internet de création ou services) ou valorisent leur patrimoine (Airbnb, Housetrip,…)
  5. Vous travaillez par ce que vous le voulez bien. Pour une cause, un mouvement, une passion.
    Auparavant, les gens travaillaient par nécessité, pour gagner de l’argent. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes travaillent par plaisir. C’est très bien, à condition de ne pas non plus dévaloriser sa valeur ajouté au prétexte que c’est une passion. La travail-passion et le bénévolat (ou le don) sont des choses différentes.

La question n’est pas tant de regretter un modèle qui n’est plus d’actualité, mais au moins de prendre conscience de toutes les conséquences individuelles et collectives du progrès dans notre vie. Il est important de rester lucide devant le prodige de la technologie, qui n’est qu’un instrument.
A nous d’en faire un vecteur d’épanouissement personnel.

Si vous voulez en savoir, je vous invite à cliquer sur les liens des 2 articles cités plus haut (le premier en français, l’original en anglais).

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton
Scénariste, Romancier – roman, BD, jeunesse, jeux, jeux vidéos
Professeur de scénario et de storytelling interactif
Auteur de mauvais genres – Policier, Fantasy, Fantastique, Science Fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *