0

David Camus : agent secret? agent littéraire?

Pourquoi je suis représentée par un agent par Samantha Bailly

David Camus est un homme discret, un homme de l’ombre, qui “pèse dans le game” de l’édition et de la littérature. Et, depuis septembre, vous avez la chance de le lire car il publie une série d’articles accessibles à tous, sur le web. Dans ce magnifique dossier hébergé par le site ActuaLitté, David Camus, nous dit tout mais vraiment tout sur le quotidien d’un agent littéraire.

Mais c’est quoi un agent littéraire ? Un espion de l’édition ? Un gendarme de la littérature ? Un juge de l’art de l’écriture ? Un avocat de la belle phrase ? Non, tout simplement un professionnel qui représente un auteur, un intermédiaire entre l’auteur et l’éditeur.

Agent littéraire, métier mal connu en France, c’est ce que nous invite à découvrir David Camus. Un grand merci à David (Pathé) Camus, de nous faire ce cadeau, de nous dévoiler les coulisses de ce monde secret qu’est l’édition…

David Camus : un touche-à-tout

David n’est pas seulement un agent littéraire. C’est un homme multi-casquette, un homme multi-tâches. Il a été également éditeur. Et il continue encore aujourd’hui à exercer son art et sa plume en tant que traducteur et auteur. Autant dire qu’il est immergé dans l’écriture, la littérature et l’édition à 300%. Comment fait-il donc pour mener de front ces trois carrières ?

Hélas, Nous ne le saurons pas, par contre, au fur et à mesure de ces billets, nous allons en apprendre davantage sur les secrets de l’agent littéraire. Mais à quoi sert donc un agent ? Qu’est-ce qu’un agent ? Qu’est-ce qu’un éditeur (de livres)? Que négocie-t-on pour un livre ?… C’est ce que propose de nous expliquer avec beaucoup de pédagogie David Camus.

L’agent littéraire : l’enquête

Depuis septembre, David se livre sur ActuaLitté à un témoignage vraiment complet et riche en exemples, disons en aperçus (un agent ne dévoile jamais de noms, de contrats, de relevés de ventes, un agent respecte la clause de confidentialité). Cependant, les estimations qu’il nous donne nous permettent de se faire un ordre d’idées : quels sont les montants perçus, négociables, comment raisonne un éditeur, comment sont négociés les droits étrangers… Bref, c’est une magnifique étude de cas (ou presque) de l’agent littéraire. Un métier et un personnage (je le répète) mal connu en France et pourtant indispensable ailleurs.

Pour rendre ce dossier plus facile à lire et à parcourir, David regroupe ces articles en fonction de thématiques. Actuellement, il en a déjà achevées 3 que voici :

  • Le Portrait d’un agent littéraire
    Dans ses 5 premiers articles, David nous détaille bien le rôle d’un agent littéraire. Il accompagne l’auteur et ses projets. Il ne travaille pas pour les éditeurs. Mais dans l’intérêt bien compris de l’auteur.
  • Les Relations entre l’agent et son auteur, son projet
    Ces 5 nouveaux articles permettent à David de préciser comment et pourquoi le couple agent/ auteur est un partenariat qui doit être fondé sur la confiance, le respect.
  • La Négociation entre l’agent et l’éditeur
    Ces 5 derniers articles concernent la négociation sur la cession des droits. A partir du moment où l’éditeur (les éditeurs) est (sont) décidé(s) à acquérir le manuscrit de l’auteur : c’est quoi l’avance ? Quels pourcentages peut-on demander ? Quels droits cèdent-t-on ?

Pour conclure, je précise que le dossier est encore en cours de publication. Il n’est pas encore achevé. David Camus a entamé une nouvelle thématique. Je ne manquerai pas de revenir sur ce dossier quand il sera terminé, mais j’avais très envie de vous partager l’information alors qu’elle est encore chaude…

Vous retrouverez ce passionnant dossier ici !!

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Story Designer Story Teller Narrative Designer Auteur de mauvais genres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.