0

Auteur : Florie vous dit comment trouver votre voix

Aujourd’hui, j’arrête de parler de mon expérience. Je vous propose de partager les conseils judicieux de Florie Buecheler. Dans cette vidéo du Gamecamp, l’un des salons pros du jeu vidéo français, Florie (qui s’occupe de la com’ du studio CD Projekt Red : The Witcher), nous présente avec une grande clarté les 4 questions auxquelles chaque créatif (auteur, artiste, designer) doit réfléchir pour mieux communiquer sur son travail.

Si, à l’origine, sa conférence s’adresse à ceux qui travaillent dans l’industrie vidéoludique, les thèmes et les problématiques qu’elle aborde sont fondamentales. Les points qu’elle évoque concerne tout créateur (quel que soit son secteur d’activité) et qui met à jour son blog et gère un ou plusieurs profils sur les réseaux sociaux. Et c’est normal, Florie ne travaille pas seulement dans le jeu vidéo, elle est également autrice, sous le pseudonyme de Floriteller.

Les 4 questions fondamentales à se poser

Florie nous le résume très clairement. L’auteur ou l’artiste qui veut communiquer sur son processus de création doit répondre à 4 questions. Ces quatre problématiques définissent et clarifient son image de créateur, sa personnalité, son originalité. Elle lui permettent d’être identifiable et visible dans ce vaste océan de contenu et de création dans lequel nous naviguons aujourd’hui : web, livre, audiovisuel, jeu et jeu vidéo…

Alors, quelles sont ces interrogations auxquelles le créateur doit répondre afin de communiquer de manière efficace ?

  1. Pourquoi vous créez cette oeuvre ? Que ce soit un livre, un film, un jeu, une musique, un dessin, une sculpture, une peinture, etc. Il est plus simple d’expliquer son ouvrage en justifiant pourquoi vous avez fait tel ou tel choix. Par exemple : le contexte, le ton, le support, le rendu artistique…
  2. Quelles sont vos valeurs ? N’hésitez pas à mettre en lien le créateur et le citoyen que vous êtes également. Et tentez de savoir dans quelle mesure, votre oeuvre reflète vos principes, vos engagements, vos questionnements, votre parcours de vie. Quels messages cherchez-vous à faire passer ?
  3. Quelle est votre identité ? Ici il n’est pas tant question de mettre en avant votre originalité, mais surtout votre authenticité, votre singularité. Là encore, dans quelle mesure votre personnalité, vos convictions, vos émotions imprègnent votre oeuvre ?
  4. Qu’apportez-vous à votre public (votre valeur ajouté) ? Demandez-vous pourquoi ce que vous publiez ou partagez sur les réseaux intéresserait votre public. Le défi n’est pas tant de parler de votre oeuvre en elle-même mais de votre travail de créateur. Quels sont vos maîtres ? Quelles sont vos méthodes, vos outils ? C’est le moment de partagez des moments (notamment des vidéos lives ou différées) durant lesquels, vous êtes en train de créer. Votre communication doit apporter quelque chose à votre public.

Les 3 écueils à éviter dans votre communication artistique

Après avoir déjà complété votre fiche de créateur-communicant en répondant sincèrement à ces 4 questions, il vous reste encore à faire attention à ces 3 écueils, qui risquent de se trouver sur votre route :

  1. Veillez à la cohérence. Assurez-vous bien que vos propos, vos messages, vos communiqués correspondent bien à votre fiche (Pourquoi/ Valeurs/ Identité /Votre valeur ajouté).
  2. Show don’t tell ! Dire les choses frontalement, c’est toujours plus grossier et moins sexy. Cherchez à faire un peu de storytelling, trouvez un angle narratif. Mettez en scène vos propos plutôt que de les balancer directement sur les réseaux sociaux.
  3. Privilégiez la qualité à la quantité. Une bonne communication artistique est une communication efficace. Ne vous entêtez pas à bombardez votre public. Privilégiez la qualité et la régularité. faites en fonction du temps dont vous disposez. Cherchez les canaux les plus pertinents, n’inondez pas les réseaux du même message sur toutes les plateformes.

Florie est aussi artiste et autrice !

Je vous l’ai déjà dit et je vous le répète. Elle sait de quoi elle parle, parce qu’elle ne regarde pas l’art de loin, comme un scientifique qui observe à la loupe son sujet d’étude. Elle met également en pratique ce dont elle parle. Florie écrit, dessine et porte une réflexion sensible et intelligente sur le quotidien d’un créateur. Je ne peux donc que vous inviter à visiter (et vous abonner) :

Merci encore Florie pour tes précieuses interventions !!

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Story Designer Story Teller Narrative Designer Auteur de mauvais genres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.