0

Yumington No Bodies, websérie issue d’un Storyverse

Quand le storyverse Yumington met au monde une websérie

Afficher l'image d'origine

Yumington No Bodies, la websérie

Yumington No Bodies est un projet de websérie porté par Jeff Balek, créateur du storyverse Yumington. Cette websérie se déroule de nos jours (en 2016). Elle met en scène un personnage maléfique, pour ne pas dire diabolique, qui prétend rendre service aux gens. Il leur permet de revivre un instant de leur vie où ils ont pris une décision irréversible. L’idée étant de leur donner la possibilité de refaire ce même choix ou non. On devine rapidement que la démarche de notre inconnu n’a rien de désintéressée. Demeure cependant ces questions : Est-ce vraiment le diable ? Que cherche-t-il ? Va-t-il l’obtenir ?

Yumington, un storyverse

Mais qu’est-ce que Yumington ?… D’après Jeff Balek, Yumington est une « hyperville ». Une mégalopole imaginaire, métaphore évidente de New York, comme peut l’être Gotham City, storyverse de la série Batman. Yumington n’est en réalité que l’un des trois quartiers qui composent cette hyperville.

Afficher l'image d'origine

Les 2 autres districts étant Beach Bay et Dolltown. Quand on regarde la topographie de Yumington, on pense immédiatement à Manhattan, non ?

Yumington est un storyverse, un univers narratif, c’est-à-dire qu’il est non seulement le décor d’histoires mais qu’il génère de lui-même des narrations. Yumington est un mine de récits. Une mine quasiment inépuisable. Chaque personnage, chaque lieu, chaque moment est, en théorie, vecteur d’une histoire qui a un potentiel dramatique. Bien entendu, c’est la théorie, dans la pratique, ce n’est pas aussi systématique

Yumington, une mine d’histoires

Pour dégager des lignes de force narratives, Jeff Balek a pris l’habitude d’extraire de son storyverse, une période, une époque donnée. La saga Yumington a commencé en 2011 quand Jeff Balek a publié le Waldagänger. Livre numérique puis papier, Waldaganger se déroule à Yumington en 2025. Le succès au rendez-vous, Jeff Balek a ensuite écrit Le Rêve Oméga (Yumington, 2075) et Ockham Stryker (Yumington, 1890), entre autres. La websérie, elle, se situe en 2016.

La démarche de Jeff Balek est simple et efficace. Il choisit une époque de Yumington, qu’il va ensuite raconter. Chaque histoire étant circonscrite dans un intervalle de temps strict, cela garantit une certaine autonomie des histoires. On n’est pas obligé de lire tous les récits antérieurs à 2025 pour comprendre le waldgänger. Enfin, la chronologie de son storyverse étant suffisamment longue, Jeff Balek a le temps avant de l’épuiser.

Surtout qu’il ne se contente pas de d’extraire une période de la timeline de Yumington. Parfois, il se focalise en plus sur un personnage. Ce fut le cas pour son atelier de twitter fiction : « qui est #JohnnyRoots ? ». Jeff Balek a proposé au public d’imaginer les derniers instants de la vie de ce personnage dont il avait brossé les traits principaux. Johnny Roots est bien entendu issu de Yumington, plus précisément de la période 2015.

Yumington No Bodies, l’épisode 1

Maintenant que vous connaissez un peu mieux le storyverse de Jeff Balek, je vous propose de regarder le premier épisode de la websérie.

x

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Scénariste, Romancier - roman, BD, jeunesse, jeux, jeux vidéos Professeur de scénario et de storytelling interactif Auteur de mauvais genres - Policier, Fantasy, Fantastique, Science Fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *