0

There is no game revient sur Kickstarter !

Afficher l'image d'origine

 

KaMiZoTo
veut donner une suite à
« There is no Game »

KaMiZoTo, de son vrai nom : Pascal Cammisotto, « Indie Game Creator », m’a régalé en partageant son anti-jeu « There is no Game », vainqueur de la Newgrounds Construct Deception Jam en 2015.

Je suis donc ravi d’apprendre que le concept  de ce jeu qui n’en est pas un est de retour. Et cette fois, en version longue : 3 heures au lieu de 10 mn !!

« There is no Game » : l’anti-jeu de Kamizoto

« There is no Game », comme non nom l’indique, n’est pas un jeu traditionnel, mais un jeu méta, un anti-jeu, qui se moque des codes et des cadres. Dans l’esprit d’un Stanley Parable, mais version plateforme/puzzle, vous êtes confronté à un narrateur (en voix-off) bien décalé, qui vous lance, plus ou moins ouvertement, des défis absurdes et non-sense.

Afficher l'image d'origine

Le jeu se refuse à vous proposer des objectifs évidents et héroïques. Quant aux récompenses, elles sont loufoques et déroutantes. Bref, si votre skill en curiosité comme en dérision sont plutôt bas, vous ne retirerez guère de plaisir de l’expérience. « There is no Game » s’adresse à ceux qui ont envie d’essayer autre chose, de se défouler, de se moquer des poncifs du jeu et de la jouabilité. Bref, de jouer à tout sauf à un jeu.

De la game jam à Kickstarter

« There is no Game » a été téléchargé plus d’un millions de fois sur Androïd et a été joué par plus de 3 millions d’utilisateurs sur le web. Autant dire qu’il s’agit d’un authentique non-succès public et critique, pour cet anti-jeu. Après cet enthousiasme du public pour la proposition anti-ludique de KaMiZoTo, notre concepteur avait envie d’aller encore plus loin.

KaMiZoto a repensé son concept et souhaite nous offrir un jeu point’n’click, qui reprend les principes du concept original : un jeu de déconstruction de gameplay. Concept qu’il déploie sur une partie découpée en 6 chapitres de 30mn. Une nouvelle version implique un nouveau titre. KaMiZoto nous annonce le développement de « There is no Game Wrong Dimension ».

Pour l’occasion, KaMiZoTo s’est associé à Guillaume Vidal pour la programmation sur unity. Ils en sont actuellement à la moitié du développement, soit 3 chapitres sur les 6 prévus.

KaMiZoTo needs you !

Concrétiser un concept de 10 mn et une expérience de 3 heures ne demandent pas la même charge de travail et de temps. Non seulement KaMiZoTo ne peut pas mener son projet seul, mais il a également besoin de la foule, du public, des joueurs, des internautes, de notre soutien.

Pour que « There is no Game Wrong Dimension » voit le jour, KaMiZoTo doit collecter 32.000 euros. C’est pourquoi, il a lancé une campagne Kickstarter. Celle-ci s’achève le 18 décembre 2016. J’en appelle donc à l’enthousiasme de la foule et à sa capacité d’engagement.
« There is no Game » était un concept de ouf, il faut que sa version étendue voit le jour !!

En cette période de préparation des fêtes de fin d’année, je vous demande de faire un effort et de donner de votre paypal, de votre CB, de votre compte Blog, WordPress, Facebook, Twitter… En attendant d’offrir l’or, la myrrhe et l’encens et à l’enfant Jésus, offrons quelques €uros et quelques post à ce futur enfant anti-vidéoludique. Que lui aussi puisse pousser son premier cri au côté de l’âne et du boeuf.  Halleluia…

Afficher l'image d'origine

cliquer sur l’image pour lancer la vidéo

La page Kickstarter de « There is no Game Wrong Dimension »

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Scénariste, Romancier - roman, BD, jeunesse, jeux, jeux vidéos Professeur de scénario et de storytelling interactif Auteur de mauvais genres - Policier, Fantasy, Fantastique, Science Fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *