0

Le voyage du héros en infographie

Le Voyage du Héros en infographie

Le voyage du héros de C. Vogler se décompose en 12 étapes, qui jalonnent le chemin initiatique du héros (le protagoniste de l’histoire).
Pour mémoire, voici une infographie qui reprend en image le schéma de Vogler.

Maintenant que vous connaissez le parcours du héros sur le bout des doigts, je vous propose d’appliquer cette grille de lecture à quelques oeuvres archi-connues.

Star Wars : A New Hope (pdf en ligne)

On commence par Star Wars. L’oeuvre qui, de l’aveu de son auteur (Georges Lucas), s’est ouvertement inspiré des travaux de Campbell (et donc de Vogler, qui l’a vulgarisée).

cliquez sur l'image

Ce pdf a été réalisé par Zachary Hamby du site MythologyTeacher.com

Harry Potter et la pierre philosophale (infographie)

Maintenant, passons à l’univers d’Urban Fantasy de J.K Rowling. Rowling a puisé dans le répertoire mythologique et fantastique occidental, en conséquence de quoi, là encore, sa narration emprunte inévitablement au modèle de Campbell et Vogler.
D’autant plus que la trame principale est bien le récit initiatique du plus grand magicien de tous les temps.
là encore, nous retrouvons bien le motif du Voyage du Héros.

Afficher l'image d'origine

cliquez sur l’image

Cette infographie a été réalisée sur Prezi.com par Kate Shrub.

Le Roi Lion (infographie)

Je vous propose enfin une fable, un conte animalier de Disney. Le Roi Lion est encore un récit initiatique, l’aventure d’un jeune orphelin qui doit accomplir sa destinée.
La narration se déroulant dans un univers animalier, les personnages qui la peuplent relèvent plus de l’archétype que de la réalité.
Sachant qu’en outre, l’analyse de Vogler était à l’origine un mémo pour Disney, on s’étonne encore moins d’y retrouver les étapes du Voyage du Héros.

Cliquez sur l’image

Cette infographie a été réalisée sur Prezi.com par Miguel Martinez.

Le Voyage du Héros : de l’enfance à l’âge adulte

Avec ces trois exemples, on comprend que le Voyage du Héros est un modèle de narration qui fonctionne très bien lorsque l’on conte l’initiation, la maturation, le changement (le voyage intérieur) d’un protagoniste.
Ce paradigme ne se limite pas en effet aux histoires qui se déroulent dans des mondes imaginaires. On pourrait tout aussi bien analyser une oeuvre plus réaliste : sociale, historique ou contemporaine.

Par exemple, « Oliver Twist » de Dickens contient dans son architecture narrative les mêmes étapes clés :
l’appel de l’aventure avec refus (Oliver Twist est forcé à affronter l’ignoble Mr Bumble)
le passage du seuil (la fuite du domicile de Mr Sowerberry, son deuxième foyer d’où il est encore exclu)
le monde extraordinaire (Londres)
sa rencontre avec le « Rusé matois » (personnage protéiforme)
sa rencontre avec Fagin, qui le kidnappe et l’enferme dans une maison en ruine infestée de rat afin de l’obliger à embrasser la voie criminelle (l’approche de la caverne, la confrontation avec l’Ombre),…

 

Share

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Scénariste, Romancier - roman, BD, jeunesse, jeux, jeux vidéos Professeur de scénario et de storytelling interactif Auteur de mauvais genres - Policier, Fantasy, Fantastique, Science Fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *