0

La quête du héros dans le conte de fée

La Morphologie du conte

Maintenant que vous connaissez les archétypes du Héros au mille et un visages de Joseph Campbell et le Voyage du héros (le Guide du scénariste) revisité par Christopher Vogler, j’aimerais vous présenter le travail de Vladimir Propp.

Propp était un linguiste, qui a appliqué l’approche structuraliste à l’analyse des contes merveilleux. Les conclusions de Propp rejoignent sur de nombreux points les travaux de Campbell et Vogler, et ce avant l’heure. En effet, Propp publie ses recherches en 1928, avant que le Héros aux mille et un visages et le Guide du Scénariste ne sortent. 

Vladimir Propp – Wikimedia (domaine public)

    1. Qu’est-ce que la Morphologie du Conte ?

C’est en 1928 que Vladimir Propp établit dans son célèbre livre : « La Morphologie des contes de fées » que les récits folkloriques (russes, ceux qu’ils étudient dans son ouvrage) s’articulent autour de fonctions.
Ce
s fonctions (ou scènes narratives) représentent les parties constitutives et fondamentales du conte.
Leur nombre est limité à 31 maximum
(quand elle comporte les deux séquences : le combat contre le héros et la démystification de l’imposteur)
Et leur succession est toujours la même.
À partir de là, Propp peut établir un ligne narrative
idéal-typique, qui représente le scénario de n’importe quel récit merveilleux.
Elle constitue, si l’on veut le « Voyage du héros » de conte de fées.

Lutin by Godo. CC Wikimedia

Lutin by Godo. CC Wikimedia

    1. Quelles sont les 31 fonctions de Propp ?

Elles se déroulent comme les séquences d’un scénario immuable, du 1er au dernier acte :

  1. Éloignement. Quelqu’un de l’entourage s’éloigne du foyer, rendant le héros plus vulnérable

  2. Interdiction. On interdit au héros une action

  3. Transgression de l’interdit. Le héros l’accomplit quand même

  4. Interrogation. L’agresseur espionne le héros

  5. Information. L’agresseur obtient l’information sur le héros

  6. Tromperie. L’agresseur en profite alors pour le tromper

  7. Réaction du héros. Le héros se rend compte (ou pas) de la duperie

  8. Méfait. L’agresseur remet en question l’équilibre du monde

  9. Médiation. On informe le héros de ce déséquilibre

  10. Décision du héros. Le héros est contrait à l’action (l’aventure)

  11. Départ. Le héros va dans le monde extraordinaire

  12. Le donateur met le héros à l’épreuve. Le héros rencontre son mentor, qui le met à l’épreuve

  13. Réaction du héros. Le héros réussit l’épreuve

  14. Don. Le donateur confie au héros un auxiliaire magique, qui l’aidera dans sa quête

  15. Arrivée du héros. Le héros pénètre dans le repère de l’agresseur

  16. Duel contre l’agresseur. Le héros affronte l’agresseur.

  17. Imposition d’une marque. L’agresseur blesse le héros (laisse une cicatrice, une marque)

  18. Victoire sur l’agresseur. Le héros finit par vaincre le héros

  19. Réparation du méfait. Le héros répare le mal qu’a fait l’agresseur

  20. Retour. Le héros revient dans le monde normal

  21. Poursuite. Le héros est ensuite poursuivi par des agents de l’agresseur

  22. Secours pendant la poursuite. Mais il bénéficie d’une aide magique

  23. Arrivée incognito. Le héros finit par revenir dans son monde ordinaire, mais sous une apparence quelconque

  24. L‘imposteur. Il découvre qu’un imposteur prétend être celui qui a réparé le mal

  25. Tâche difficile. Pour prouver son identité, le héros doit accomplir une deuxième quête

  26. Accomplissement de la tâche. Le héros l’accomplit

  27. Reconnaissance. On reconnaît enfin le héros (surtout grâce à sa marque, fonction 17)

  28. L‘imposteur démasqué. Le faux héros est dénoncé

  29. Transfiguration. Le héros révèle sa vrai nature, supérieure

  30. Châtiment. Le faux héros est puni

  31. Mariage, montée sur le trône. Le héros reçoit enfin sa double récompense (épouser la princesse et devenir l’héritier du royaume)

    1. La Morphologie du voyage héroïque ?

À la simple étude des fonctions narratives de Propp, vous constatez que de nombreuses scènes sont voisines des étapes de Campbell et Vogler. Avec Propp :
nous suivons également le voyage d’un héros qui,
après
l’appel de l’aventure,
quitte son monde ordinaire,
rencontre en chemin un donateur,
combat l’agresseur,
répare le méfait,
revient dans son monde,
finit transfiguré.

Ronan Le Breton

Ronan Le Breton Scénariste, Romancier - roman, BD, jeunesse, jeux, jeux vidéos Professeur de scénario et de storytelling interactif Auteur de mauvais genres - Policier, Fantasy, Fantastique, Science Fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *